À propos

La PROCURE DES MISSIONS CATHOLIQUES est une œuvre de la congrégation des Missionnaires de Scheut (CICM) au service de l’église catholique en République Démocratique du Congo. Depuis 1920, la Procure facilite le travail de l’église en prenant soin du transfert du matériel et de l’argent des diocèses et des congrégations religieuses de l’étranger (Europe, Amérique, Asie) en République Démocratique du Congo.

Le travail de la Procure consiste donc à gérer, pour le compte des diocèses et des congrégations religieuses en République Démocratique du Congo, les financements de Rome, des Maisons-Mères des congrégations religieuses et des autres organismes d’aide au développement déposés sur le compte bancaire des Missionnaires de Scheut (CICM) en Belgique.


De la PROCURE DES MISSIONS CATHOLIQUES à l’IMF PROCFIN SA

Les promoteurs ont constitué une Société Anonyme avec le Conseil d’Administration dénommée L’IMF PROCFIN SA en vertu de la loi 11/020 du 15 septembre 2011 fixant les règles relatives à l’activité de la micro finance en République Démocratique du Congo. Cette société est créée dans le but de fournir des solutions sociales et financières aux pauvres, c’est-à-dire aux personnes n’ayant pas accès aux services bancaires classiques.

Comme de nombreux pays en voie de développement, la République Démocratique du Congo tente de s’engager sur la voix de la paix. Mais il n’y aura pas de paix durable sans une réaction contre l’injustice. L’injustice, c’est ce que, disait Muhammad YUNUS, « La majorité de la population n’a pas accès aux services financiers. Une paix durable ne peut être obtenue sans qu’une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté. Le microcrédit est l’un de ces moyens ». Il est non seulement un instrument de lutte contre la pauvreté, il est également un facteur de reconstitution du lien social, un instrument de valorisation et d’émancipation de la femme, qui représente la moitié de la population et qui ne gagne qu’un tiers du revenu mondial.

L’IMF PROCFIN SA est régie essentiellement par les dispositions de l’Acte uniforme de l’OHADA relatif aux sociétés commerciales et groupement d’intérêt économique, par la loi n° 11-020 du 15 septembre 2011 fixant les règles relatives à l’activité de la micro finance en République démocratique du Congo ainsi que par les instructions et règlements de la Banque centrale du Congo sur l’activité de microfinance.


LES PROMOTEURS